La Consommation d’Alcool

05 juillet 2016 - 1246 vues

Découvrez nos nouvelles chroniques oenologiques* créées et présentées par Cyril Coniglio, en diffusion sur nos ondes le mardi à 8h25, jeudi à 12h15 et le samedi à 18h10 ©**

La Consommation d’Alcool

Il ne faut pas faire n’importe quoi avec l’alcool. Voici plusieurs choses à connaître. Car entre pas du tout et beaucoup il y a une marge.
Quand j’entends « non je ne veux pas déguster, je conduis après… ». On parle de dégustation d’une petite dose pas de consommation. Ou alors au restaurant « pas plus de 2 verres sinon je vais être dans le rouge… ».
Déjà 1 verre c’est quoi ?
C’est 12,5cl de vin à 11°
C’est 25cl de bière ou de cidre à 5°
C’est 3cl de whisky, rhum ou cognac à 40°
C’est 2,5cl de pastis à 45° (avec de l’eau !)
Ensuite 1 verre pour qui ? Effectivement il n’y a pas d’égalité entre l’homme et la femme. C’est physique et biologique. L’homme a plus d’enzymes ADH et ALDH qui lui permet d’éliminer plus rapidement l’alcool. De plus chez la femme ils sont moins actifs.
Pour les mêmes raisons. L’âge rentre en compte aussi. Les plus exposés au côté néfaste sont les jeunes et les personnes âgées.
Sans oublier la corpulence dont un foie plus gros chez l’homme. C’est pour cela qu’une femme de 50kg sera déjà au-dessus des 0,5g/l d’alcool dans le sang dès le 2ème verre alors qu’il faudra 3 verres pour un homme de 80kg.
Tout cela reste théorique car cela varie en fonction de beaucoup d’autres choses. Comme par exemple la fatigue, la prise de médicament… L’abstinence du 2ème verre reste le meilleur moyen de ne pas prendre de risque.
Voici aussi les recommandations de l’OMS (organisation mondiale de la santé) :
Pas plus de 21 verres par semaine pour l’usage régulier chez l’homme (3 verres/jour en moyenne)
Pas plus de 14 verres par semaine pour l’usage régulier chez la femme (2 verres/jour en moyenne)
Jamais plus de 4 verres pour une occasion ponctuelle
L’OMS RECOMMANDE ÉGALEMENT DE S’ABSTENIR AU MOINS UN JOUR PAR SEMAINE DE TOUTE CONSOMMATION D’ALCOOL. Exemple le lundi… c’est pas whisky !
Voici quelques conseils des cavistes professionnels :
 - Deux fois par an faites au moins trois jours sans alcool.
- Lorsque vous buvez, buvez lentement, en prenant le temps. Le plaisir n’en sera que plus étalé́ dans le temps.
- Alcool et volant ne font pas bon ménage, jamais plus d’un verre pour le conducteur.
- Alcool et médicaments sont très souvent des cocktails dangereux : À éviter !
- Lorsque vous recevez, donnez l’exemple en ne dépassant pas la norme, jamais plus de quatre verres de 12 cl dans la soirée.
- Pendant les apéritifs, proscrivez les aliments gras et salés style cacahuètes, qui donnent soif et incitent à boire.
- Servez-vous même vos invités, cela freine la consommation au profit de la dégustation.
- Veillez à servir de l’eau dès que les verres de vos invités sont vides.
- Toujours se rappeler que l’organisme absorbe plus rapidement l’alcool dans les effervescents (type Champagne).
- Cesser de servir de l’alcool une heure avant la fin de la réception.
 
Il faut que cela reste un moment de partage, de convivialité et de plaisir.
Et qu’une bonne connaissance de la dégustation évite les abus. Car tous les abus tuent…

*L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
**© Tous droits réservés / All rights reserved

Cyril Coniglio ? Mais qui est-ce ?



Diplômé Sommelier de l'école hôtelière d'Avignon, notre nouveau chroniqueur a été élu meilleur jeune sommelier de Lyon-Rhône-Alpes en 2001.
Cyril Coniglio a travaillé dans la haute gastronomie pendant 10 ans, dont chez Paul Bocuse, puis a découvert la région après avoir été employé dans une maison viticole de Tain-l'Hermitage.
Il a ainsi ouvert la cave de Pont-de-l'Isère en 2013 et a même été demi-finaliste du meilleur caviste de France pour enfin gagner la 1ere place de "meilleur caviste Rhône-Alpes" en 2014.
Il est aussi formateur "vin et spiritueux" pour la restauration et animateur d'atelier sur la dégustation pour les particuliers. En 2015, Cyril Coniglio est certifié "cognac educator".

En 2016 (le 1o octobre), Cyril a remporté la 2ème place au concours du meilleur caviste de France, soit un joli trophée d'argent !
Son ambition ?
Simplifier l'accès à la connaissance du monde du vin et des spiritueux...
Nous le citerons : "Une bonne connaissance et la recherche du plaisir évitent les abus" !