Vance Joy - Nation Of Two

492 vues

Vance Joy - Nation Of Two
Sortie le 23 Février

Mic, le 28.02.18

*Call If You Need Me
*Lay It On Me
*Saturday Sun
*Take Your Time
*Like Gold
*Alone With Me

Alors avant toute chose, non c’est n’est pas un début d’une position du Kama Sutra, notamment appelé 69 qui consiste à… non, non et non, aucun acte sexuel sur cette pochette du deuxième album de l’australien Vance Joy, juste deux corps tête-bêche, un moment câlin, rien de plus !

« Nation Of Two » s’est fait attendre après son premier album « Dream Your Life Away » sorti en 2014.
Quatre ans, c’est long, mais le résultat est là, sans grande surprise, dans l’esprit du premier opus, et finalement c’est ce qu’on voulait !

On a scandé, chanté à tue-tête, en radio, en soirée, en voiture, cette chanson, ce titre « Riptide », on le découvrait notamment sur le site, fin 2013, le site faisait ses premiers pas (larme de nostalgie !)
Donc c’est un peu comme notre petit bébé qu’on verrait grandir :

Ce beau bébé de 4 ans, (qui en a en réalité 30 cette année), qu’on a vu naître, grandir se faire les dents sur un premier opus réussi, gorgé de belles ballades apaisantes, entre évasion, ballades sentimentales, rythmes folk entraînants et refrains chorales, prend son envol à la suite de cet album, enchaine les tournées et les plateaux TV.
Même si le monde entier retient en général son titre phare « Riptide », l’album fait son bout de chemin…

Il était donc normal d’être aux aguets à la sortie de cette deuxième dent, ce deuxième album qui mêle encore une fois des rythmes entraînants et des envies d’ailleurs.
Aux ballades sentimentales acoustiques, s’ajoutent cuivres, pianos, et voix qui nous rassurent. On le retrouve notre Vance Joy dans son écriture et ces mélodies enivrantes.

C’est parfois touchant et réconfortant, cette guitare mise en avant, ces percussions qui attaquent et donnent de l’ampleur et de la grandeur au titre, la montée y est crescendo, on s’y attend, mais que voulez vous c’est ce qu’on aime chez lui !
Que ce soit sur les tubes qui ont servi de single qu’on peut entendre dès les premiers titres de l’album : « Call If You Need Me », « Lay It On Me« , « We’re Going Home », « Saturday Sun » et « Like Gold ».
On se love sur le titre guitare et synthé aérien, où la voix de Vance susurre son amour sur « I’m With You » et « Alone With Me ». On aime ce côté feu de bois, chalet en forêt grâce à un ukulélé et un banjo sur les titres « Little Boy » et « Where We Start ».

Des mélodies simples, le sens de la construction du titre qui saura te donner toute l’émotion attendue, en arpèges ou en accord enivrant, sans prise de tête, un peu de folklore par ci par là, des sentiments, des déclarations d’amour et des percussions ajustées quand il faut. C’est efficace, intime par son timbre de voix chaud, accessible à tous, sans grand changement dans l’ambiance général de l’album, mais bon dieu que ça fait du bien !

Bonne écoute !

 

Radio Zig Zag

Mic, chroniqueur Dans Mon Shazam

© Tous droits réservés / All rights reserved Radio Zig Zag

dansmonshazam.wordpress.com