The Temperance Movement - A Deeper Cut

666 vues

The Temperance Movement - A Deeper Cut
Sortie le 16 Février 2018 

Mic, le 28.02.18

*Caught In The MiddleTITRES CONSEILLES
*Built-in Forgetter
*Love and Devotion
*Backwater Zoo
*Another Spiral
*Beast Nation
*The Way it Was and The Way it is Now

 

Les rockeurs dévastateurs des The Temperance Movement avaient surpris mes oreilles à la rentrée encore estivale de 2017, avec leurs trois premiers albums, notamment avec leur premier opus. Cette fois-ci on a rangé les barbecues, l’hiver s’installe et on ressent comme un manque de dose rock sur le site !
The Temperance Movement est là pour toi, avec son dernier album en date, nommé « A Deeper Cut» .

C’est en territoire conquis, revigoré et réchauffé qu’on ressort à l’écoute de ce nouvel opus, et par les temps qui courent, croyez moi, cela fait du bien !

Ils n’ont pas chômé et proposent dès leur entrée, les tubes et titres que l’on a entendus en guise de single : « Caught In The Middle, » « Built In Forgetter », « Love And Devotion » et « A Deeper Cut ».
Des titres bien pensés, très blues et « heavy rock swagger ». Un style qui nous est familier. Puis un rock qui vient s’apaiser sur la ballade « A Deeper Cut »…

Des ballades langoureuses, il y en aura d’autres, dans plusieurs styles à chaque fois, un brin blues folk et brûlant sur cette belle fin avec le titre « Another Spiral ».
« Higher Than The Sun » décolle en fin de titre et offre un côté punchy.
« Children » s’offre le luxe d’être accompagné au piano, un style Ryan Adams se fait ressentir.
Pour « There’s Still Time », il se veut plus dans l’esprit pop-radio sur les refrains, avec toujours ces notes au pianos, un titre un peu hors concours du reste, très chorale, très peace et émotionnel , mais qui trouve sa place en fin d’album (ce titre doit diviser, mais ce côté cool, boys band, sur le refrain, j’aime !)
Il en sera de même pour le dernier et douzième titre « The Wonders We’ve Seen », très sentimental dans le style, et ballade pop sur le refrain, pour finir comme il se doit avec des guitares, une batterie qui s’impose, des bras tendus, des chœurs scandant à tue tête, on est en fin de concert, c’est la dernière avant le rappel !

Pour ce qui est du rock, et des riffs accrocheurs, parce que je sens que je t’ai un peu perdu, tu retrouves donc la panoplie de titres sortis jusque là (« Caught In The Middle, » « Built In Forgetter », « Love And Devotion ») qui s’imposent comme pièces maitresses de l’album.
C’est entêtant, jouissif, il en sera de même avec cette ritournelle joyeuse dans l’esprit, sur le titre « Backwater Zoo », et ce refrain encore une fois « choral » sur « Beast Nation ».
Et enfin le titre « The Way It Was and the Way It Is Now » t’emmène lui en road trip sauvage.
Et mon ami, je crois que j’ai fait le tour de l’album !

Pour conclure donc, un album en deux parties, avec des refrains certes entêtants, bien pensés, passes partout, pour un style rock en général teinté de ballades plus ou moins accrocheuses.
Puis la voix, les arrangements, les refrains qu’on aime sont bien là et font du bien à notre équilibre. Ils nous emmènent sur des terres sableuses, enneigées pour les moins poètes, dans des virages en montagne, nichés en haut des sommets…
Un album qui gravit les échelons, moins brut mais plus mature que ses prédécesseurs, qui fait du bien et donne un peu de « guitare » ce mois-ci sur le site..il était temps


Radio Zig Zag

Mic, chroniqueur Dans Mon Shazam

© Tous droits réservés / All rights reserved Radio Zig Zag

dansmonshazam.wordpress.com